Créativité et résolutions de problèmes – 5 trucs pour penser autrement

Créativité et résolutions de problèmes – 5 trucs pour penser autrement

 

On connait le vieux dicton qui dit, « Tout ressemble à un clou pour qui ne possède qu’un marteau ». En fait, il s’agit d’une citation attribuée à Abraham Maslow le père du concept de la hiérarchie des besoins (mais parfois aussi attribué à Einstein), et qui souligne le concept de la déformation professionnelle.

Cette citation met en lumière la propensité que nous avons de regarder les défis et les situations que se dressent devant nous à travers la lunette de nos expériences passées et de notre bagage personnel et professionnel. Cette vision myopique nous conduit parfois à ne pas « lire » la situation correctement, à prendre des décisions erronées ou à voir des mésententes qui n’existent pas.

D’ailleurs, en parlant de myopie, je vous invite à lire ou relire le magnifique texte de Theodore Levitt intitulé Marketing Myopia paru dans le Harvard Business Review dans les années ’60 et qui est encore très pertinent aujourd’hui.

L’auteur – considéré comme le père du marketing moderne – souligne que les entreprises ont tendance à rechercher des clients pour les produits qu’ils peuvent produire, plutôt que d’identifier des besoins non satisfaits et de trouver des solutions à ces besoins. Ce n’est pas parce qu’on peut fabriquer quelque chose que les gens vont en vouloir.

Avoir le réflexe d’un regard neuf

Un des rôles les plus importants du leader dans une organisation est d’éviter que cette myopie vienne brimer la compétitivité et la capacité d’innovation.  Dans un monde où le changement avance à un rythme effréné, rester dans nos vieilles chaussettes nous met à risque de se laisser dépasser par la concurrence, de voir notre expertise et notre leadership s’effriter.

C’est pourquoi les entrepreneurs et dirigeants d’organisations doivent s’assurer de créer des conditions favorables à l’émergence de nouvelles idées, de nouvelles solutions, de nouvelles approches pour s’attaquer à de nouveaux défis, ou de le faire à travers des yeux neufs.

 

Dans le cadre de la télé-série Métier Dirigeant, j’aborde la question de la créativité au service de l’innovation. Comment faire preuve de créativité et d’ouverture permet de voir les questions et les défis autrement. Pour visionner l’intégrale de cet épisode, visitez le site de l’Institut de Leadership.

La créativité est par conséquent l’outil le plus utile pour prendre une problématique et le regarder sous divers angles pour mieux le comprendre et faire émerger des nouvelles solutions jusque-là insoupçonnées. Mais la créativité ne veut pas dire d’aborder une question de façon spontanée et intuitive. Plusieurs études dont les travaux du prix Nobel Daniel Kahneman démontrent que dans le tels cas, nos biais cognitifs nous amènent à prendre de mauvaises décisions souvent irrationnelles.

Alors comment faire our éviter ces biais tout en ajoutant une bonne dose de créativité à nos prises de décision? Voici quelques pistes :

1 – Remettre en question ce que nous « savons » de la situation

L’être humain est le résultat de millénaires de conditionnement comportemental et le cerveau humain tente toujours de solutionner les nouveaux problèmes en y appliquant des solutions connues. Ce phénomène de biais cognitif est connu sous le nom d’ancrage. Ce réflex inné permet une prise de décision plus rapide, mais n’aboutit pas à des solutions nouvelles si on regarde le problème toujours du même angle.

Dans un article récent paru dans HBR, Theodore Scaltsas, professeur à l’Université de Edinburg en Écosse suggère alors de remettre en question nos perceptions des conditions du problème . C’est à dire ce que nous « savons être vrai » pour regarder la situation autrement. Puis d’utiliser des solutions connues solutionner le problème nouvellement redéfini.

Avec les années, j’ai appris qu’il faut aborder toute situation, tout défi, tout mandat avec une bonne dose de scepticisme et de recul. L’information qu’on reçoit, d’un client dans le cadre d’un bref, par exemple, est coloré par l’historique et les perceptions de celui-ci. Des ateliers stratégiques sur la proposition de valeur de l’entreprise nous permettent de questionner les idées reçues, de redéfinir la problématique puis de résoudre rapidement celle-ci.

2 – Remettre en question le problème lui-même

Recadrer la situation pour la regarder autrement.

The pattern is clear: Spurred by a penchant for action, managers tend to switch quickly into solution mode without checking whether they really understand the problem.

https://hbr.org/2017/01/are-you-solving-the-right-problems

Demander à des gens qui ont une autre perspective

Valider nos perceptions sur le terrain

L’apport de l’équipe des ventes et des employés de premières lignes, qui sont en contact direct avec la clientèle, vient souvent jeter une nouvelle lumière sur notre compréhension de la situation. Faire de l’écoute au centre de contact client est un excellent moyen de savoir ce que les clients pensent vraiment d’un produit, d’un service ou d’une offre qui leur est proposé. Mais comme Henry Ford l’a si bien dit, « Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils m’auraient répondu des chevaux plus rapides ». Ce qui est important, c’est d’identifier le besoin auquel nous tentons de répondre. N’est-ce pas là le but ultime du Marketing?

Marcher avant de courir

Faire des tests d’optimisation, nous permet de faire la lumière sur l’approche la plus efficace. Ces tests comparatifs permettent de valider sur le terrain et de façon statistiquement significatives plusieurs approches afin d’en choisir une qui donne le meilleur rendement à court et moyen terme.

Je m’étonne toujours de voir à quel point les entreprises sont réfractaires à la réalisation de tests d’optimisation, se fiant presque exclusivement à leur instinct. Cela explique peut-être pourquoi les CMO ne restent en poste en moyenne que 42 mois. Nous ne sommes pas nos clients. Nos propres perceptions et valeurs ne sont pas représentatives de celles de nos clients.

Prendre le temps d’explorer d’autres avenues

 

Faire émerger une multiplicité de possibilités sans jugement avant de les juger

 

Voir la situation autrement

 

 

 

 

À propos de l'auteur