Blog : Formation et conférences

Le Parcours relationnel – un déjeuner-atelier réussi !

Le Parcours relationnel – un déjeuner-atelier réussi !

Jeudi dernier avait lieu un déjeuner-atelier propulsé par l’AMR mettant en vedette Mark Morin, président de Stratégies Marketing Relationnel, sur le parcours relationnel. L’événement fut un réel succès présentant une salle comble.

Mark Morin a su expliquer de main de maître tous les aspects du parcours relationnel, celui-ci étant basé sur une notion bien importante : la relation. Trois facteurs sont importants pour bâtir une bonne relation soit, la connaissance du client, la connexion avec celui-ci et la confiance établie grâce à la qualité de l’expérience.

Pour en savoir plus sur le parcours relationnel, voici une capsule informative réalisée par Stratégies :

 

Un grand merci à l’AMR pour la réalisation de ce déjeuner-atelier.

Pour consulter leurs prochains événements cliquez ici.

 

[Crédit photo : AMR]

15 façons d’améliorer votre marketing B2B

15 façons d’améliorer votre marketing B2B

 

Un programme de développement d’affaires B2B exige un alignement quasi-parfait entre les ventes et le marketing. Mais pour y parvenir, il faut surmonter d’innombrables défis.

Basé sur des cas vécu et des exemples concrets, 15 façons d’améliorer votre marketing B2B se penche sur ces défis et vous propose des solutions performantes pour améliorer à la fois la quantité et la qualité de vos pistes de ventes.

En y participant, vous découvrirez :

  • Les technologies, processus et outils indispensables à un programme de développement d’affaires B2B performant;
  • comment agencer le marketing de contenu, le marketing proactifs et le marketing social pour alimenter votre pipeline de ventes;
  • Comment créer un modèle de qualification qui permet d’offrir à votre équipe des ventes des pistes qui sont prêts à

Grâce à cette formation, vous pourrez attirer de meilleurs leads, mieux les qualifier et les transmettre à votre équipe des ventes au bon moment.

Inscrivez-vous dès maintenant sur LinkedQuebec.com

La convergence du physique et du numérique – augmenter son ROI marketing [VIDEO]

Un des éléments clés de la présentation est le parcours du client et comment choisir les bons agencements de médias à chaque étape du parcours.
Crédit photo Dan Levy @TheDanLevy

J’ai récemment eu le plaisir de donner une conférence dans le cadre de FFWD Advertising and Marketing Week à Toronto. Le sujet était la convergence des médias physiques et numériques et son impact sur le ROI marketing.

Cette conférence a été présentée au TIFF Bell Lightbox – une salle de projection incroyable conçu pour le Festival international de films de Toronto. Commandité par Postes Canada dans le cadre de son programme de sensibilisation et de formation sous le thème Nous réinventons le publipostage, cette présentation a permis d’en apprendre davantage sur la création d’un synergie médiatique et de l’impact de cette synergie sur le ROI marketing.

Parmi les activités prévues dans le cadre de ce programme, Postes Canada offre des formations gratuites aux agences de communications afin de leur donner les fondements nécessaires à la stratégie, la conception et la réalisation d’une campagne intégré de marketing relationnel multi-canal. Ces formations sont animées par Mark Morin, président de l’agence et conférencier-formateur bien connu du milieu du marketing relationnel.

Pour en savoir davantage sur ce programme, il suffit de visiter la page web de Postes Canada au www.postescanada.ca/leffetpublipostage.

Pour tous ceux qui n’étaient pas présents, voici la version intégrale de la conférence (prononcée en anglais).

Cerveau gauche, cerveau droit – deux styles d’apprentissage très différents

Cerveau gauche, cerveau droit – deux styles d’apprentissage très différents

Êtes-vous plutôt « cerveau droit » (créatif) ou « cerveau gauche » (rationnel). Selon le cas, votre style d’apprentissage — votre façon d’apprendre — sera forcément très différent ». Par conséquent, le style d’enseignement du formateur qui sera le plus susceptible de favoriser l’acquisition de connaissances sera lui aussi très différent. C’est du moins ce qui ressort de l’infographique très intéressant présenté en bas de page et provenant du site OnlineCollege.org.

À moins de se trouver dans une classe très homogène, comme par exemple un groupe d’étudiants en art, ou en programmation informatique, les groupes d’étudiants ou de participants à une formation regrouperont à la fois des gens appartenant aux trois catégories (gauche, droit et équilibré).

Par conséquent, si on veut favoriser l’apprentissage des notions et concepts par l’ensemble des participants, peu importe leur style d’apprentissage, le formateur doit marier les deux styles d’enseignement. Avec une approche qui tient compte des caractéristiques des deux styles d’apprentissage, le formateur sera plus susceptible de rejoindre autant les créatifs que les rationnels.

Mais pour arriver à faire évoluer leur compréhension de la matière, le formateur doit faire appel à diverses techniques et méthodes d’enseignement. Voici quelques conseils pour assurer un contenu et une approche de formation qui soient favorables à l’acquisition de connaissances par la majorité, en respectant le style d’apprentissage de chacun:

Combiner la théorie et les ateliers pratiques
Les enseignants et formateurs de type rationnel (cerveau gauche) ont tendance à favoriser la théorie et la discussion comme mode d’enseignement, ce qui peut être fastidieux pour l’hémisphère droit. Il faut donc toujours appuyer la théorie par des exemples concrets, des travaux pratiques et, chaque fois que possible, utiliser des supports visuels et des analogies pour appuyer vos propos.

Êtes-vous plutôt cerveau gauche ou cerveau droit
Dans quelle direction tourne la danseuse? Dans le sens des aiguilles d’une montre, ou en sens inverse? Vous êtes plutôt cerveau droit (créatif) si elle tourne dans le sens des aiguilles. Vous pouvez essayer de la faire changer de direction en fixant son pied et en clignant les yeux.

Présentez une vision holistique et le processus séquentiel
Le cerveau droit préfère débuter par une vue d’ensemble – une vision holistique de la question, alors que le cerveau gauche préfère une approche séquentielle et logique, étape par étape pour en arriver à la solution. Pour cette raison, il est important de débuter en exposant la « destination » ou la réponse, puis en détaillant, de façon séquentielle, la marche à suivre pour y arriver.

Doser projets de groupe et travaux personnels
L’étudiant au cerveau gauche préfère un milieu d’enseignement structuré, tranquille où règne l’ordre, alors que le cerveau droit préfère le chaos. Il est donc important d’alterner les périodes d’exposés théoriques par des ateliers de travail ou des discussions libres sur le sujet abordé.

Créez un environnement d’apprentissage qui favorise le respect des deux styles
Valorisez les attributs des deux styles et créez des situations où les deux se complètent en travaillant en semble. Les équipes de travaux de groupe contiennent idéalement des membres de chaque style d’apprentissage et les rôles de chacun capitalisent sur leurs forces respectives. Cette approche valorise, par exemple, à la fois le sens de l’organisation très dominant chez les gauches et la créativité des cerveaux droits. Le défi est de les faire travailler ensemble en misant sur les forces de chacun, plutôt qu’en critiquant les « faiblesses » de chacun.

Faites le test
Quel est votre côté dominant? Il y a plusieurs tests gratuits offerts sur le Web. Je vous propose celui du Art Institute of Vancouver dont le résultat assez détaillé vous donne plus de précisions sur les dimensions dominantes de votre profil.

Are You Left or Right Brain?
Via: Online College Advice

L’origine de la surabondance de choix selon Malcolm Gladwell

L’origine de la surabondance de choix selon Malcolm Gladwell

Voici un excellent video produit par TED TV qui présente l’histoire des premières innovations de Howard Moskowitz au niveau des variantes de produits et qui ont mené à la surabondance de choix auquel nous faisons face aujourd’hui dans notre société. Présenté dans le plus pur style Gladwellien, c’est un récit fascinant sur l’innovation dans les années ’80.